Des ateliers d’écriture pour lutter contre l’homophobie

169 élèves du deuxième degré de l’Académie des Beaux-Arts de la Ville de Bruxelles, du Collège Roi Baudouin, de l’Institut De Mot-Couvreur et du Lycée Henriette Dachsbeck luttent contre l’homophobie par le biais d’ateliers d’écriture.

Alter Visio et Kalame (le réseau des écrivains intervenants de la Fédération Wallonie-Bruxelles) s’associent pour un projet de lutte contre l’homophobie durant une année scolaire.

Les écoles

  • L’Académie des Beaux-Arts de la Ville de Bruxelles, cours de français de Brigitte Uffner
  • Le Collège Roi Baudouin, cours de français de Cristèle Van Varenberg, de sciences sociales de Dorothée Vangehuchten et de géographie d’Amélie Tollet
  • L’Institut De Mot-Couvreur, cours de français d’Anouk Baecklandt
  • Le Lycée Henriette Dachsbeck, cours de français de Caroline Fabre et de Christel Mahieu

Le projet

Sensibilisation

L’équipe d’Alter Visio interviendra à quatre reprises auprès de chaque groupe classe. Au programme ateliers autour du harcèlement et des discriminations, de l’identité et de normes, du genre et des orientations sexuelles.
Chaque atelier est un espace d’échange, de rencontre, de découverte. Les élèves sont invités à être acteurs/trices des ateliers de telle manière à faire émerger la parole des jeunes.

Espace d’expression

Les écrivaines intervenantes (Sophie Barthélémy, Frédérique Dolphijn, Elsa Poisot et Milady Renoir) invitent les jeunes à s’exprimer dans le cadre d’un atelier d’écriture créatif. Il ne s’agit en aucun cas d’évaluer des compétences ou des acquis, mais bien d’ouvrir un espace d’expression et de libération de la parole.
L’atelier se veut aussi être un espace de découverte et de rencontre de l’altérité, de la divergence/de la convergence. Un espace où l’on travaille autrement, un espace au sein duquel on écoute, un espace au sein duquel chacun à sa place.

Les ateliers d’Alter Visio et de Kalame se veulent complémentaires.

Nourriture

Le projet vient aussi se nourrir à l’occasion de trois rencontres "inter-écoles", d’une visite au sein des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique et de projections au sein de l’école.
Il est prolongé dans le cadre des cours de chacun.e des enseignant.e.s participant.e.s de telle manière à faire sens.

Au terme

Les productions des élèves feront l’objet d’une publication et d’une diffusion papier et numérique.

Objectifs

  • Lutter contre le harcèlement et les discriminations en lien aux identités de genre et aux orientations sexuelles ;
  • Favoriser l’altérité et la divergence dans les pratiques liées à l’expression ;
  • Développer les compétences sociopédagogiques tels la curiosité, l’écoute, l’engagement… ;
  • Organiser des espaces de rencontres entre des jeunes qui, a priori, ne se seraient pas rencontrés ;
  • Favoriser le bien vivre ensemble ;
  • Mettre en place une démarche de citoyenneté active, critique et solidaire au des groupes participants et, de l’école.

"Les mots pour rencontrer" est un projet d’Alter Visio en partenariat avec Kalame. Avec le soutien du dispositif La Culture a de la Classe de la CoCoF et de Madame Fouzia Hariche, Echevinne de l’Instruction Publique, de la Jeunesse et de la Peitite Enfance de la Ville de Bruxelles.